Bonjour, je suis Jérémy Fryson, thérapeute et formateur, créateur d'une méthode d'analyse et de soins nommée "Psychogénéalogie énergétique®️". Après des milliers de séances individuelles, je partage désormais lors de dizaines de formations par an, des outils de libération des cœurs, des âmes, des consciences, de l'énergie...  



HO’OPONOPONO : la pratique du pardon dans la pratique Hawaïenne

Le Hoʻoponopono (ho-o-pono-pono, parfois traduit en « remettre les choses en ordre », « rétablir l'équilibre ») est une tradition sociale et spirituelle de repentir et de réconciliation des anciens Hawaïens. Des coutumes identiques de thérapie familiale se retrouvent aussi dans toute la région de l'océan Pacifique. Le hoʻoponopono traditionnel était dirigé par un ou une kahuna lāʻau lapaʻau1 (prêtre/prêtresse guérisseur/guérisseuse) pour guérir les maladies physiques ou psychiques au sein des groupes familiaux. La plupart des versions modernes sont conçues de telle façon que chacun puisse le faire seul. Sa pratique est souvent réduite à la répétition de la phrase suivante : « Je suis désolé·e, s’il te plaît, pardonne-moi, je t’aime, merci. » En réalité, elle est plus subtile et son sens est plus profond.... 


Le HO’OPONOPONO appliqué au transgénérationnel

Voici mon protocole de HO’OPONOPONO appliqué au transgénérationnel, à écrire (et envoyer aux ancêtres, vivants ou symboliquement même aux morts) ou à réciter…

Je pardonne à mes ancêtres de ne pas avoir fait leurs deuils de certaines disparitions. 

Je pardonne à mes ancêtres d’avoir caché des choses aux suivants. 

Je pardonne à mes ancêtres d'avoir commis des actes qui n’étaient que des expériences d’apprentissage. 

Je pardonne à mes ancêtres de ne pas avoir été parfaitement nourrisssants avec leurs enfants, d’avoir fait ce qu’ils ont pu et qui a parfois été jugé insuffisant. 

Je pardonne à mes ancêtres d’avoir reproduit des schémas qui n’étaient pas salutaires pour eux ni pour les descendants. 

Je pardonne à mes ancêtres d’avoir transmis des maladies, des croyances, des loyautés, dès traumatismes, des souvenirs douloureux, des chapeaux trop grands pour moi. 

Je pardonne à mes ancêtres d’avoir commis des actes en contradiction avec les lois de la vie, d’avoir enfreint les règles de l’amour. 

Je pardonne à mes ancêtres d’avoir coupé certaines branches de l’arbre. 

Je ne les juge pas car je ne suis pas juge. 

Je suis le fruit de l’arbre et je demande que les racines soient irriguées de toute la lumière possible, qu’elle remplisse toutes les coupures et blessures, qu’elle réintroduise les lois de la vie partout depuis les premiers ancêtres qui me permettent d’être en vie ici et maintenant. 

Je renvoie dans l’arbre ce nectar superbe qu’est l’amour de la vie, l’autre nom du pardon. 

Je me fais ce cadeau de pardonner à tout etre avec qui j’ai un lien de sang, de filiation ou d’union, réelle ou fictive, car toute créature avec qui j’ai des liens mérite cet allègement, pour le salut de leur âme et une vie plus légère ici et maintenant. 

Je suis, ici et maintenant enfant de la source de vie et de lumière, le messager auprès de mon arbre, et je demande à chaque conscience de se pardonner afin d’œuvrer collectivement pour le bonheur de chaque conscience d’évoluer en dehors des peurs, culpabilités et croyances qui limitent chaque vie. 

J’appelle tous mes ancêtres à accepter d’être en mouvement, d’être des consciences libres et créatrices, au-delà du jugement, d’être souverains et leur pardonne d’avoir parfois oublié ou cru le contraire. 

Je pardonne à l’arbre qui me porte et ainsi je le remercie de me porter. 

J’aime cet arbre car je m’aime. 

Je remercie cet arbre d’exister car il me donne l’opportunité d’expérimenter ce cadeau divin qu’est la vie. 

Je me pardonne de parfois avoir fait porter à l’arbre certaines de mes responsabilités, je sais maintenant m’en libérer en l’intégrant pleinement. 

Je suis mon arbre et mon arbre me nourrit. 

Et je le remercie maintenant de m’inonder de la somme de ses expériences. 

Je demande pardon à mon arbre et à mes ancêtres d’avoir parfois cédé à la tentation d’échapper aux règles de la vie qui me font y appartenir. 

Je me demande pardon d’avoir cru être un arbre sans racine. 

Je me remercie d’accepter cet acte de réconciliation, de retrouvailles, d’éclairage et de renforcement qu’est la clarté de ma place sur cet arbre désormais libéré de ses ronces. 

Que les fruits en soient juteux et abondants, qu’ils ensemencent la Terre, qu’ils essaiment et nourrissent la vie. 

Amen. 

© Jérémy Fryson 

(REPRODUCTION INTERDITE)


A LIRE AUSSI SUR LE BLOG : 



Formation en Psychogénéalogie énergétique

J’ai développé une méthode d’analyse transgénérationnelle - appelée Psychogénéalogie énergétique qui permet de comprendre avec divers outils de comprendre quelles mémoires s'expriment et génèrent dans votre réalité des situations ou comportements difficiles ou limitants. Des outils pour libérer les âmes et les fantômes familiaux, une libération profonde des êtres incarnés mais également de leur descendance Et des ancêtres désincarnés. En travaillant sur TOUTE la lignée, nous pratiquons à une réelle reconnexion énergétique afin de rétablir l’équilibre chez chacun.E, de refaire circuler l'énergie vitale !   

En creusant ces concepts avec plus de 500 clients, en REdécouvrant les bases de l’énergétique notamment chinoise, en comprenant le fonctionnement des corps subtils, en m’intéressant aux « soins de lignées » de divers horizons et cultures, j’ai créée cette boite à outils qui va explorer la conscience, là où auparavant il y avait des butoirs de la pensée et donc de la guérison. Une séance de ce que j'appelle "PSYCHOGENEALOGIE ENERGETIQUE" libère un potentiel incroyable, des prises de consciences très importantes, et donc, remet en mouvement l'énergie vitale.

Nous n’avons pas besoin de faire une enquête de faits généalogiques (prénoms, dates, etc...) précis pour travailler en Libération transgénérationnelle et Psychogénéalogie énergétique ! Nous ne travaillons par sur l’arbre et ses vérités car ce qui marque votre inconscient / votre espace énergétique c’est aussi les mystères, les non-dits/non-faits/non-sus, les inconscients familiaux, etc… Ce qui est important n’est pas de savoir qui a exactement vécu quoi dans l’arbre mais quelle est la programmation que VOUS portez, où sont les exemples et loyautés, les répétitions et le projet familial qui vous enferment, et donc nous travaillons sur l’arbre intérieur, celui que VOUS portez dans votre inconscient. Ce que vous savez et même ce que vous ne savez pas EST déjà largement suffisant ! Car votre inconscient sait RÉVÉLER ce qui est nécessaire, quand on lui pose les bonnes questions, quand on a les outils simples à décoder ! Car l’objectif c’est de VOUS libérer des limites, des croyances, permettre de comprendre votre construction, et donc de libérer votre énergie vitale, celle de votre arbre intérieur. Voilà pourquoi la psychogénéalogie telle que je la transmets est un soin énergétique, car elle permet de nombreuses prises de conscience personnelle. Avec l’apport des outils que j’ai développé (et que je continue à développer) je vous accompagne pour VOUS comprendre...

DETAILS ET RESERVATIONS : https://www.monhypnoseregressive.com/reserver/formation-liberation-transgenerationnelle-psychog%C3%A9n%C3%A9alogie-%C3%A9nerg%C3%A9tique-et-soins-sur-les-lign%C3%A9es-familiales-toutes-les-dates

 

QUI SUIS JE ?

Je suis Jérémy Fryson. Après des centaines de séances individuelles et des dizaines de formations en groupe, j’ai à cœur de partager mes techniques et mon expérience, afin d’aider encore plus de personnes…

Au fil du temps, ma pratique est devenue plus personnelle et plus libre que les différents enseignements que j’avais reçus. Séance après séance, j’ajoute et « on me transmet » de nouveaux outils : elle est devenue plus riche, avec des outils très simples d’utilisation... Mais c’est surtout une façon d’être que je voudrais vous aider à trouver, dans l’accompagnent juste et inspiré, en confiance avec vous-même, avec cette technique simple, avec l’invisible, l’énergétique et autant d’autres sujets trop longtemps abordées de façon anxiogène, superficielle ou folklorique.

Je propose donc d’aborder en joie et en lumière – ce qui n’exclut pas la rigueur -, de façon profonde et structurée, débarrassé de croyances limitantes et de caricatures qui éloignent les gens de ces procédés d’évolution, de transformation et de soin si puissamment efficaces.