Hypnose spirituelle : Exemple de nettoyage d’entités ou énergies perturbatrices + Fou rire avec un guide


18 Jul
18Jul

En tant que praticien en hypnose, je suis amené à rencontré des énergies de toutes sortes (car de l'autre côté, tout ou presque est énergie/conscience/âme), et parfois ce que l'on a pendant longtemps appelé des "entités" (je n'aime pas trop ce qu'il transporte comme sens un peu effrayant), autrement dit des énergies perturbatrices, attachées la personne incarnée que je reçois. Ces présences expliquent souvent beaucoup de blocages, de sensation d'être sabotées, empêchées, vide, d'avoir "l'âme noire", de "petite voix" qui nous pousse à faire des choses qui nous déplaisent... Pas systématiquement, mais souvent. Je vous explique ici un peu comment cela fonctionne et en quoi il n'y a aucune peur à avoir.


Je les considère comme des énergies/consciences/âmes perdues avant tout, bloquées, à qui il convient de faire retrouver la lumière, leur chemin. J'ai été formé à cette méthode par Aurelio Mejia, hypnothérapeute colombien connu dans le monde entier. J'aime particulièrement son approche compatissante et généreuse. Sa technique dite d" "hypnose introspective" allie l’hypnose Ericksonienne, hypnose régressive, thérapie du pardon et libération d’âmes, d’entités ou d’attachements.

Ces consciences ne sont pas "négatives" en soi, elles sont juste perdues, comme de la lumière distordue par la colère, la peur, la haine. Souvent, elles ne se rendent pas compte qu'elles sont passés de l'autre côté, sont parfois liées à des vies antérieures de la personne que je reçois, et pensent par exemple que rester attachées à elle empêchera leur séparation. Ces énergies utilisent parfois des masques effrayants - justement car ils se nourrissent de nos peurs pour prendre l'ascendant. Ce sont des déguisements, je ne suis pas dupe. Une négociation s'engage avec ces énergies pour leur faire comprendre qu'elles ne sont plus souhaitées ni utiles dans l'espace énergétique de la personne incarnée aujourd'hui. Qu'elles le veuillent ou non, elles vont devoir faire leurs bagages, mais je vais d'abord chercher à comprendre quand elles sont arrivées, pourquoi, comment, pour réparer cette faille, nettoyer énergétiquement, et la renvoyer ailleurs. Là où elles seront mieux. 

Et si elles n'acceptent pas me direz-vous ? Et bien je prendrais le temps qu'il faut pour leur faire accepter. Au pire, je ne leur demande pas leur accord, le/la cliente les met juste "à la porte" de son espace, mais c'est toujours mieux que tout le monde soit OK. J'use d'autres astuces pour les démasquer, leur faire comprendre qu'elles doivent partir, etc...


EXEMPLE DE SÉANCE

Lors de cette séance, nous rencontrerons plusieurs énergies/consciences qui avaient pris de la place dans l'espace énergétique d'Aurore. MERCI à elle d'avoir accepté ce partage. 

Elle est d'abord emmenée par une biche (son animal protecteur) dans une forêt, dans la vie d'une jeune fille qui fait des potions pour soigner mais aussi empoissonner. Elle aime faire le mal. Elle dit n'avoir pas eu d'autre choix.




15e minute

On découvre alors que c'est entité/l'énergie d'un homme qui est entrée en elle, et le mal a alors pris plus de place dans sa vie.

Il l'a choisi pour continuer à diffuser le mal dans les corps et les esprits. Je lui ferai comprendre que sa présence n'est ni utile, ni souhaitée. Mais je le traite avec bienveillance car avant tout ce sont des énergies perdues dans la colère de leurs blessures, aveuglées par la haine de leurs propres histoires.

Il a en effet subi la violence d'un groupe après avoir volé pour manger. Victime de l'injustice, de la justice qui devient inflexible, avant la morale humaine.

J'essaie de lui faire prendre conscience des raisons de ceux qui lui ont infligé ça, en travaillant sur le changement de point de vue et le pardon.

Il acceptera de "libérer son cœur" et de libérer Aurore de ce qu'il a laissé en elle.


36e minute

Il nous indiquera aussi qu'une autre énergie/conscience est au niveau de ses pieds.

Une femme qui se présente comme la mère de la vie antérieure de la jeune fille qui vit dans cette forêt. Elle s'en voulait de n'avoir pas pu empêcher son bébé de tomber dans un puits. Elle est donc restée dans ses pieds pour l’empêcher d'avancer, pour ne pas qu'elle "parte", pour rester avec l'âme de cet enfant qu'elle avai retrouvé une fois morte.

Je lui expliquerai qu'elle n'a pas réalisé que le vrai amour n'est pas la contrainte. Pour accepter de laisser l'espace énergétique de cette âme, elle devra se pardonner de n'avoir pas pu éviter un accident.


48e minute

Aurore a des marques rouges sur un seul pied. 

Elle découvre qu'elle a eu le pied brûlé dans une autre vie, par son père d'alors, qui voulait l'empêcher de partir. Il voulait l'obliger à obéir.

Il avait besoin d'elle pour les travaux de la ferme. Nous échangerons avec les deux et trouverons une solution qui n'impacte plus Aurore.


FOU RIRE AVEC UN GUIDE

Nous finirons en lumière avec un échange avec le guide spirituel d'Aurore. Son humour est un outil très puissant pour qu'Aurore intègre profondément son message, alors il en usera jusqu'à nous provoquer un fou rire ! 

Un bel exemple que malgré les entités et les images négatives qu'elles véhiculent, on peut toujours finir dans la joie !


QUI SUIS-JE ?

Je m’appelle Jérémy Fryson. J’ai 35 ans et je suis originaire du Nord de la France. Je pratique à Paris et parfois à Lille. Je suis certifié en hypnose régressive quantique (QHHT) par l'institut Dolores Cannon, et en hypnose introspective par Aurelio Mejia


INTERESSE.E PAR UNE SÉANCE ?

Rien ne remplacera une discussion sur vos attentes, vos questions autour de l’hypnose en général et l’hypnose régressive en particulier. Sur mon approche et ma façon de travailler, si vous le souhaitez.
Je vous propose donc qu’on se parle !



Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.