Pendant le Coronavirus, la situation vue par les guides spirituels (Canalisations)


20 Mar
20Mar

Bonjour ! Je m’appelle Jérémy Fryson. Je pratique l'hypnose spirituelle à Paris et à distance (vor plus bas). Je suis certifié en hypnose régressive quantique (QHHT) par l'institut Dolores Cannon, et en hypnose introspective par Aurelio Mejia.  MA PAGE FACEBOOK ICI 

Je me mets régulièrement en situation d'accueil et d'écoute de ce que la vie, l'Univers, les guides veulent me transmettre. Je vous retranscrit ici les messages en ces temps particulièrement importants.


NUMERO 1 – 15 MARS 2020

Ou  ici en vidéo : https://www.facebook.com/HypnoseSpirituelleJeremyFryson/videos/192628642180324/

Voici la retranscription : 


Les troubles sont des conséquences, Les troubles ont des incidences

Les troubles sont des événements, des malformations, mais le plan est DIVIN. Il est parfois brutal mais il n'en est pas pour autant moins divin.

Les perturbations sont des mouvements sismiques d'énergie, qui permettent de reconfigurer la grille, la structure mentale, sociétale. C'est une expérience.

C'est comme faire ses lacets, c'est nouer et dénouer, c'est extrêmement simple. C'est chausser les chaussures du changement pour avancer.

N'oubliez pas que "la Terre est bleue comme une orange". Il peut y avoir des quartiers, des séparations, c'est pour forcer l'introspection, c'est l'Urgence.

Un virus est en même temps un vaccin. Qui fait au choix, œuvre de peur ou d'amour. Il peut même faire les deux. Il faut peut-être passer par la peur pour retrouver l'amour, qu'elle déborde pour qu'on s'en lasse enfin définitivement.

Que l'amour surnage dans cet océan de peur, qu'il remonte, de profondément, à la surface, qu'il flotte.

C'est comme une naissance. Il en faut des contractions avant de donner la vie ! Cette crise comme toutes ces crises sont comme les contractions de la Terre pour accoucher enfin de l'humanité nouvelle.

Il en faut les contractions pour bousculer. Elles font aussi peur pour ceux qui dirigent. Ce sont des êtres humains, ne les mettez ni au-dessus ni en dessous, ne tombez pas dans leur piège, dans LEURS croyances. Ils sont comme vous, ils ont peur pour les gens qu'ils aiment. Il faut à eux aussi envoyer de l'amour.

C'est le moment de la grande introspection. Pour ceux qui n'en avaient pas encore eu l'occasion, qu'ils rentrent à l'intérieur d'eux-mêmes, contraints et forcés.

Confinés avec leurs valeurs, leurs besoins, leurs habitudes, leurs désirs.

Et comme pour seul miroir, la télévision. N'oubliez jamais qu'ils se voient parfois en reflet, dans l'écran. Ne doutez jamais de la capacité de l'être humain à se voir en reflet dans l'écran.

La terrible vulgarité est un miroir de ce que l'on est, de ce que l'on refuse, de ce dont on a peur, l'effroyable vérité, les catastrophes peuvent rester à l'extérieure de nous. Les regarder c'est les garder à l'extérieur.

L'incroyable transformation se poursuit, les liens vont se retisser. Il faut des situations extraordinaires pour se souvenir que nous sommes extraordinaires.


ET AUSSI A RELIRE ICI : Message reçu d'un défunt lors de la séance ci-dessous avec Murielle : A REVOIR ICI

"Expérimenter la peur, c'est juste. C'est pour avoir encore plus confiance ensuite."
« Il ne se passe rien de grave. On est protégés quoi qu'il arrive. Si ça doit "mal se terminer" c'est qu'on doit apprendre des choses.
Si on accepte que les choses se passent, de vivre les expériences douloureuses en les acceptant, sans les juger, on peut poursuivre son chemin.
C'est toujours la façon dont on aborde les choses qui font qu'elles sont faciles ou difficiles. Même si ce n’est pas agréable, on peut les aborder différemment.
On complique délibérément tout, on a un besoin de dramatiser toit pour se faire plaindre, pour se sentir moins seul. Mais c'est un leurre, dans l'expérience on est seul. Il faut soit s'en servir pour grandir soit on résiste et on va plus loin dans la souffrance.
 Si on se laisse envahir par la peur, on va plus loin. Même les pires épreuves nous permettent de grandir alors il faut les accepter."


NUMERO 2 – 18 MARS 2020


Tu trouveras en toi l'énergie, en toi la grandeur, en toi l'élite que tu appelles de tes vœux pour les soins

Tu trouveras la moindre bûche pour allumer le feu de ton espoir

Ton corps est remis à zéro. Mais pas d'inquiétude, même maigre tu pourrais faire des centaines de kilomètres

Vous avez exagéré en tout. Un tourbillon d'images que tu dois apaiser, un tourbillon émotionnel qui doit respirer. Un tourbillon vous a emporté et vous a fait vous oublier.

Le jeu doit redéfinir ses règles. LE JE et LE JEU bien sûr.

Qu'est-ce que vous êtes ? Quelle place avez-vous ? Quelle place vous donnez-vous ? La place du colibri ou la place de l'ogre ?

La place de l'inhumain ou la place de l'humain ? La place de l'apprenti sorcier ou la place de l'enfant qui joue ?

Vous pouvez retrouver cette innocence. N'ayez pas peur de l'ignorance. Tout savoir crée un tourbillon. Mettre des majuscules à tout, rendre tout important, vous a éloignés du minuscule.

Revenez à la beauté de la fourmi qui sait intuitionnellement, intuitivement s'organiser, s'entre-aider, survivre, vivre, s'adapter

Revenez à la beauté du pélican, la force des moussons, la douceur des champs de blés, l'amour inconditionnel des chiens, au rire des bébés, à la lenteur du vent sur le sable, au mouvement permanent des vagues, soyez moins des robots que des hommes...

L'homme est lié à la nature car c'est ce qui le fait vivre. Et si ça le fait vivre, c'est qu'il y a une correspondance, une communication, une compatibilité, vous devez nourrir votre Être davantage de ce qui est compatible avec sa structure, son ADN, ses besoins. Redevenir vivants en se rapprochant du vivant. Regardez dès que vous êtes confinés, vous ne faites qu'une chose : communiquer. Dès que vous êtes seuls, il n'y a que cela qui vous manque : l'autre, la nature.

Ne dit-on "la nature humaine" ? Vous forcer à rester à l'intérieur c'est vous forcer à souligner ce qu'il vous manque.

Bien sûr vous ressentez le manque, mais il n'y a que parce que vous vous êtes coupés de cette EssenCiel qu'il fallait passer par le manque. Comme un manque d'amour, vous assoiffer pour vous donner envie de savourer chaque gouttelette d'eau.

Il fallait renverser le JEU, pour faire émerger le vrai JE.

Faites la liste de tout ce qui vous manque, elle vous sera offerte au centuple quand vous l'aurez intégrée au fond de vous.

Tu t'étais enfermé dans ta tour d'ivoire, déconnecté des autres, de la Terre qui te nourrit, te porte et te supporte, comme si vous n'étiez plus SUR la Terre, mais uniquement à l'exploiter la Terre, et bien sûr, les uns les autres.

A chercher des micros-endroits de pouvoirs, des hiérarchies, dans l'amour, le travail, la société... comme s'il n'y avait que cela qui compte.

Aveuglement COLLECTIF. Il fallait donc passer par un réveil collectif.

Ce changement, vous étiez nombreux à l'attendre. Vous preniez des postures. Mais maintenant qu'il est là, possible, d'autres peurs surviennent.

Même chez vous les « éveillés » nous venons titiller les limites de vos besoins, de vos croyances, de votre mental.

Etes-vous vraiment prêt à vous jeter dans ce nouveau monde qui vous enlèvera le moindre espace de pouvoir ?

Il faut maintenant que vous puissiez l'imaginer entièrement ? Il faut procéder, imaginer ces nouveaux liens. Décharger en vous tous les systèmes, toutes les scories et d'envisager les conséquences de la VRAIE liberté. Dorénavant il s'agit d'envisager la VRAIE LIBERTE. Pas juste une idée de la liberté, pas une pseudo-liberté.

Vous allez devoir repousser vos propres limites. Vous détacher de tout ce qui vous empêche la VRAIE LIBERTE.

Vous devez à la fois accompagner le changement, le provoquer, ne pas en avoir peur, et imaginer la suite. Vous êtes des sentinelles, aux avants postes, vous allez éprouver parfois, avoir l'impression de prendre de plein fouets vos propres limites. Vous devez ébranler vos propres peurs.

Qu'êtes-vous sans la possession la plus minime ? Qu'êtes-vous sans espace, sans limite, qu'êtes-vous, que pouvez-vous être quand vous serez dépouillés de votre structure mentale ? Ce que vous croyez est important aujourd'hui.

Vous avez déjà ou encore peur qu'il ne reste rien. Et si c'était le contraire ? Si à ce moment-là il y avait l'amour tant recherché. Et si à cet endroit-là, il y avait JUSTE l'amour.

Dieu ne possède. L'amour n'est pas posséder. Plus vous lâcherez, plus vous serez dans l'amour.

Es-tu prêt pour l'amour ou souhaites-tu toujours imposer tes conditions à l'amour ?

Es-tu prêt à la vie ou souhaites-tu toujours dominer la vie ?

Travaille ta peur, essaie de comprendre ce qui l'a créée, ce qui l'a nourrie, comment elle fonctionne, à qui elle sert.

Est ce qu'elle te sert ?


Tu ressembles à un canard... à une poule qui cherche un couteau. Tu cherches le groupe. Tu cherches encore la vérité en l'autre. Alors qu'elle est partout. Et tu t'exclus toujours de ce partout. Tant que tu n'auras pas été entièrement fondu, intégré, tant que tu te maintiendras à l'écart de l'amour, toi en tant que réceptacle et source, tant que tu te maintiendras à l'écart de la Source, à ne pas savoir si elle brûle, ou si tu la mérites, ou encore 36000 autres questions, plus tu seras observateur, plus tu auras peur. Plus tu seras observateur, plus tu reculeras.

Il ne faut pas reculer de la Source, il faut plonger dans TA source, à l'intérieur de toi, t'immerger à l'intérieur de toi, plutôt que de te regarder comme un personnage. Plus tu observes la vie et moins tu vis. Plus ton mental observe ta vie, moins tu vis. Plus tu es dissocié, moins tu es Là. UN. Pleinement raccordé à ton puits intérieur, qui déborde.

Ton puits déborde et tu demandes aux autres et aux choses de te remplir...

Vous avez été très gâtés. Comme de vos fêtes de Noel, les enfants sont très gâtés. Beaucoup de plastique, de papier, de couleur, d'excès, beaucoup de nourriture, beaucoup d'alcool. Beaucoup de moyens, pour peu d'effets. Beaucoup d'argent dépensé pour cacher le manque de regards, de mots, Beaucoup d'argent dépensé pour cacher vos blessures, beaucoup d'énergie dépensée pour cacher vos peurs.

Regardez avec quoi jouent les enfants. Donnez-leur des crayons de couleurs... Offrez-vous des crayons de couleurs.

Exprimez vos couleurs.

Écrivez une lettre à toutes les personnes que vous aimez. Parlez-vous. Plutôt que de chercher l'amour, profitez de celui que vous avez déjà. Au lieu d'attendre l'amour, faites fructifier, cultivez celui que vous avez déjà. Qui est à portée de main.

N’ayez pas peur. Les gens qui sont là, sont là pour plein de raisons. Pourquoi ne plus les chercher.

Si vous ne nous voyez pas et eux, vous pouvez les voir, ceux qui sont incarnés, ceux qui sont incarnés comme vous dites, c’est qu’il y a encore beaucoup de choses à apprendre d’eux. Parfois plus que de nous. Nous sommes des guides mais eux sont vos camarades d’incarnation, vos compatriotes, vos partenaires de vies.

Vous vous tournez parfois plus vers nous pour chercher encore l’amour ailleurs. Nous vous le donnons pour vous montrer que lorsque l’on se tourne vraiment les uns vers les autres, avec le cœur, et bien il y a l’amour aussi.

Apprenez plus du lien avec vous que de ce que l’on dit.

Apprenez de notre regard de non-jugement, d’accueil, d’amour pour l’applique à Vous, à tous ceux qui vous entourent, SANS exception.

Nous ne vous jugeons pas, nous n’avons plus besoin de juger là où nous sommes. Ni envie, ni besoin. Le jugement est dans le corps, le jugement est dans les peurs, le jugement est dans les fausses croyances.

La majorité d’entre vous laissera tout ce matériel derrière lui/elle au moment du passage, alors vous n’aurez plus besoin d’avoir peur. Sauf si vous avez trop peur pour le passage.

Nous vous préparons, nous vous donnerons d’autres instructions, d’autres conseils, outils que nous imaginons au fur et à mesure.

Il s’agit plus de s’élever que de s’éveiller. Levez-vous au-dessus de vous-même surtout.

C’est la base.

Voilà pourquoi l’introspection générale, contrainte et forcée est une chance.

Profitez-en pour ne pas fuir ce miroir face à vous-même.


A LIRE AUSSI : 


CANALISATION 3 : Vous êtes en train de naitre à vous-même dans le cocon de vos foyers


Les veines de la Terre se rechargent

Les couches sédimentaires de peurs sont secouées

Les arbres renforcent leurs racines et leurs lianes auxquelles vous pourrez toujours vous raccrocher

Au lieu de vous agiter, nous pouvons vous apporter les changements vibratoires et énergétiques nécessaires, vous abreuver d’une eau nouvelle, vous dissocier de votre rôle social, de vos habitudes,

Vous êtes en train de naitre à vous-même dans le cocon de vos foyers

Voyez cela comme une gestation,

N’oubliez pas qu’il y a d’un côté les victimes dont les âmes étaient consentantes, et de l’autre ceux quo profitent de cette situation

Bien sur vous entendez le mot profiter comme un esclavagisme tellement profiter pour vous est devenu presque négatif, c’est l’appât du gain au lieu d’être en train de profiter de chaque instant,

Pour vous profiter les uns des autres c’est tirer partie des uns des autres et même tirer partie c’est extorquer, se mettre au-dessus, mais PROFITER et TIRER PROFIT quand c’est dans l’amour et le respect, ce sont de très belles choses,

Donc vous êtes aussi en situation aussi de « victime collatérale » mais victime n’est pas le bon mot, dans vos cocons.

Que ferez-vous quand vous sortiez ? regarderez-vous l’autre de la même façon ? agirez vous de la même façon ? L’injustice et l’incivilité, les regarderez de la même façon, réagirez vous de la même façon ?

Personne n’aime être en prison. Mais c’est une fausse prison. C’est pour vous montrer que la prison c’était avant, la prison mentale de vos fausses croyances, de votre mental, de votre rôle social, de votre importance. Bien sûr que vous en avez mais vous croyiez en avoir une autre. Vous remplissiez des agendas plutôt que votre cœur.

Vous remplissiez plutôt que de donner.

Quand donnez-vous ? Bien sûr vous donnez, vous êtes là, présent, pour certain.ES personnes. Pour PEU de personnes, souvent. Quand donniez vous à la Terre, à l’inconnu dans la rue, à vous ? Quand donniez-vous au-delà de votre cercle, de vos habitudes, de vos peurs ? Bien sûr la solidarité a toujours existé, mais quand étiez-vous solidaire au-delà de la pensée solidaire ? Quand étiez vous dans l’action de cette solidarité ?

On ne vous demande pas d’être partout tout le temps et de tout faire, mais juste d’être vraiment entièrement, pleinement dans Tout, dans la vie.

Manifestez-vous. Remettez les compteurs à zéro.

Certains doivent travailleur leur égo, d’autres leur manque de confiance mais c’est la même chose. Certains se croient au-dessus, pour des raisons qu’on ne juge pas, et certains se croient en dessous, pour des raisons qui leur appartiennent.

Le RESET n’est pas QUE par rapport aux âmes qui doivent s’en aller, pas que par rapport à chacun en soi même mais aussi LES UNS PAR RAPPORT AUX AUTRES. Tous égaux devant le corps. Tous égaux devant la peur d’être malade, de perdre un ami, une mère. Rappelez vous que vous êtes tous égaux. VIVEZ, ressentez cette égalité. Qu’applaudissez-vous quand vous sortez à la fenêtre ? Le dévouement des uns envers les autres. Et vous ? Qu’applaudissez-vous quand vous sortez à la fenêtre ? Le dévouement de ceux qui restent à l’intérieur ? Qu’applaudissez-vous quand vous sortez à la fenêtre ? Applaudissez-vous VOUS-MEME également. Et regardez cette émotion qui monte.



CANALISATION 4 : La joie n’est pas HORIZONTALE mais VERTICALE

Pour lâcher il faut accepter de perdre.

Pour lâcher pris il faut accepter d’avoir un ego qui essaie de contrôler. D’avoir conscience que nous sommes autre chose que ce que nous croyons être.

Vous détenez un pouvoir infini mais il vous échappe car vous remplissez votre vie, d’informations de lumières d’images de nourriture, du regard de l’autre, D’EXTERIEUR

Votre pouvoir n’est pas là, il est court circuité par tout cela

Combien de temps n’avez-vous RIEN FAIT aujourd’hui ? RIEN.

Vous débordez. Non pas d’énergie mais d’information.

Le tri n’est pas fait.

VOTRE FOI.E n’arrive pas à suivre.

Voyez la méditation, le vide, comme une digestion, un équilibre, une balance. Il est urgent d’assainir.

Car plus vous lâcherez, plus vous nettoierez, plus vous pourrez recevoir le monde qui vient

Laissez vous emporter, laissez vous flotter, soyez curieux, optimistes,

La lâcher prise c’est être dans le moment présent : lâcher la valise pleine du passé et la valise vide du futur

C’est observer le mouvement avec l’air, c’est recevoir comme tu reçois maintenant

Ça ne sert à rien de visualiser, d’imaginer et de créer un meilleur futur de vos vœux si vous ne lâchez pas le passé, que vous n’êtes pas complètement dans le présent,

C’est un processus

La vie est plus une Valse qu’un Tango.

Lâchez les vieilles versions de vous-même. Vos habitudes vos croyances vos illusions, vos coquilles car elles vous réduisent, vous ratatinent

Vous avez l’impression de perdre mais c’est en fait pour vous libérer, pour être plus grand, pour être autre chose,

Vous avez l’impression qu’elles vous protègent mais elles vous réduisent

Vous avez l’impression qu’elles sont VOUS mais elles vous ont été IMPOSÉES.

Vous êtes déjà des Anges qui se croient des papillons, avec d’énormes ailes, quand vous vous pensez fourmi, insecte minuscule. Vous êtes tout ce que vous dites à vos enfants.

Plongez dans le présent.

Sous son apparente simplicité, il y a en effet la simplicité que vous cherchez tant.

Plutôt que de PROJETER votre présent, et une fois arrivé, il vous déçoit, il n’est pas à la hauteur car vous avez mis plus d’énergie dans la projection? ou dans la nostalgie…

La joie n’est pas HORIZONTALE (passé.présent.futur), mais VERTICALE (Là-haut, ici, la Terre).

CREUSER ce présent cette PRESENCE à vous-même, à l’autre, au tout, ce qui se PRESENTE.

L’importance de la PRESENCE est la clé de la CONNEXION que vous cherchez avec TOUT. Vous la trouvez quand vous êtes entièrement présent et connecté à VOUS.

Regarde comme c’est doux d’ETRE SOI-E.

Comme c’est RICHE d’être seul AUSSI.

C’est perturbant mais c’est joyeux. C’est perturbant car c’est infini car tu n’es jamais seul tu es toujours connecté à la vie et la vie c’est l’infini !

Tu ne te remplis pas de vide, quand tu es seul tu te remplis de l’INFINI !

On pourrait parler comme ça des heures car c’est infini, la connexion.

Mais il faut aussi te nourrir du silence, alors maintenant, écoute….



29-04-2020

Dans les moments difficiles, souvenez-vous pourquoi vous êtes là

Dans les moments difficiles, souvenez-vous du chemin parcouru

Dans les moments difficiles, souvenez-vous de tout ce que vous avez

Dans les moments difficiles, souvenez-vous de votre potentiel et de vos capacités

Dans les moments difficiles, souvenez-vous que tout est prévu

Dans les moments difficiles, souvenez-vous que tout est juste

Dans les moments difficiles, souvenez-vous que votre âme était d’accord

Dans les moments difficiles, souvenez-vous que le temps passe vite, que c’est une illusion

Dans les moments difficiles, souvenez-vous de ce qui compte dans la vie

Dans les moments difficiles, souvenez-vous de la nature

Dans les moments difficiles, la vie vous demande seulement d’Etre, libéré des peurs, de la culpabilité, du mental, de l’ego

Dans les moments difficiles, revenez près des choses les plus simples

Dans les moments difficiles, souvenez-vous que l’âme est plus grande que cette incarnation

Dans les moments difficiles, souvenez-vous que vous êtes illimités

Dans les moments difficiles, changez de point de vue ou de croyances

Dans les moments difficiles, acceptez la vie et ce que vous êtes

Dans les moments difficiles, acceptez que le château de cartes redistribue les cartes quand il s’écroule

Dans les moments difficiles, souvenez-vous que c’est un plat que vous proposer la vie pour goûter une nouvelle expérience,

Dans les moments difficiles, c’est apprendre en mouvement qui aide

Dans les moments difficiles, c’est se révéler, se réveiller, se découvrir, se réinventer

La plupart du temps vous n’êtes pas dans un moment difficile, vous êtes soit APRES, dans le ressassement, ou la culpabilité, ou vous avez peur des moments difficiles à venir, et vous êtes dans la projection, dans la tentative de gérer

Mais vous êtes rarement, présentement dans les moments difficiles, vous êtes plus dans les conséquences des moments difficiles, ou la prévision des moments difficiles,

Dans les moments difficiles, souvenez-vous donc que les moments difficiles ne durent pas longtemps.

Dans les moments difficiles, souvenez-vous que vous en avez déjà eu et que vous en êtes déjà sortis.

Dans les moments très difficiles, souvenez-vous que vous avez beaucoup de chance de creuser, de comprendre, de donner du sens, d’apprendre profondément, c’est comme un appel, un rappel, une urgence à Être, à accepter, à transformer….

Dans les moments difficiles, souvenez-vous que tout est cycle, mouvement, évolution, Amour…  


QUI SUIS-JE ?

Je m’appelle Jérémy Fryson. J’ai 35 ans et je suis originaire du Nord de la France. Je pratique à Paris et parfois à Lille. Je suis certifié en hypnose régressive quantique (QHHT) par l'institut Dolores Cannon, et en hypnose introspective par Aurelio Mejia

MA PAGE FACEBOOK ICI 

Séances à écouter en ligne ici : https://www.monhypnoseregressive.com/séances-à-écouter/


L'hypnose régressive permet : 
✔ Exploration des "vies antérieures" pour comprendre votre vie
✔ Nettoyage karmique (liens, mémoires...)
✔ Communication avec vos Défunts / Anges gardiens / Guides
Nettoyage d'entités perturbatrices
✔ Soin énergétique (allégement des problèmes physiques)
✔ Posez toutes les questions à votre Conscience supérieure !
Votre Subconscient détient un pouvoir infini, et grâce à l'hypnose il peut vous aider à comprendre, vous reconnecter, vous soigner...


VOUS SOUHAITEZ FAIRE UNE SÉANCE ?

Rien ne remplacera une discussion sur vos attentes, vos questions autour de l’hypnose en général et l’hypnose régressive en particulier. Sur mon approche et ma façon de travailler, si vous le souhaitez.
Je vous propose donc qu’on se parle !

• Envoyez moi un mail à frysonjeremy@gmail.com

• Appelez-moi au 06.59.36.36.86

MA PAGE FACEBOOK ICI 

• Pour prendre rendez-vous, cliquez ici pour voir mes disponibilités :

 https://www.monhypnoseregressive.com/rendez-vous

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.