Comment j'ai appris à canaliser l'Univers et mon Subconscient avec l'auto-hypnose rapide


10 Mar
10Mar

Je m’appelle Jérémy Fryson. Je pratique l'hypnose spirituelle à Paris et à distance (vor plus bas). Je suis certifié en hypnose régressive quantique (QHHT) par l'institut Dolores Cannon, et en hypnose introspective par Aurelio Mejia.  MA PAGE FACEBOOK ICI 

Je viens de trouver "ma technique" qui me permet de canaliser les messages de l'Univers, des guides et de mon Subconscient. C'est une technique hyper simple adapté de mes séances d'hypnose spirituelle. Je ne pense pas l'avoir inventée mais à ce jour je ne l'ai pas vue ailleurs. Peut-être quelle ne fonctionne qu'avec moi, peut-être que chacun doit trouver la sienne mais je la partage afin de vous montrer que tout le monde peut y arriver, car il y a de cela 2 ans j'étais complètement hermétique à la spiritualité et aujourd’hui tout a changé.


Comment j'en suis arrivé à canaliser ?


Déjà, j'ai arrêté de ne pas croire, et j’ai accepté que mes croyances soient toujours des principes fragiles car en mouvement.
Je ne cherche pas à "vérifier" c'est à dire à rendre concret ou visuel ou vrai ce que je reçois. J'écoute ce que je reçois plutôt que de dicter la forme qui m'arrangerais. J'accueille. Si c'est une image c'est une image, si c'est bizarre c'est bizarre, si c'est positif sur moi je l'accepte sans penser que c'est mon ego qui veut entendre cela.
Je ne cherche pas QUI parle. Si c'est un guide ou l'Univers ou même mon mental, c'est OK, car si c'est positif et intéressant, j'accepte cela comme un cadeau et je ne me pose pas la question : qui me fait ce cadeau et pourquoi et comment ça marche et est ce que je me trompe pas etc...
Bref je ne cherche pas à comprendre car je crois qu'on ne peut pas comprendre...
J'ai accepté que l'inconnu soit invérifiable et en mouvement perpétuel.
Je ne prétends pas être devenu médium. Je cherche juste à recevoir ce que chacun peut recevoir.
J'ai dans un premier temps beaucoup travaillé sur mon ego et ma confiance en moi (oui je peux recevoir des messages, je ne suis ni meilleur ni moins bien qu'un autre) et le lâcher prise, c"est à dire accepter que je ne contrôle pas tout mais que j'y participer activement en "traduisant" les messages que je reçois. Lâcher la forme et accepter que je participe au fond, comme un traducteur simultané. Travailler sur soi, nos croyances limitantes et nos visions de la médiumnité ou de l'Univers est FONDAMENTAL. Cette technique fonctionne quand on est prêt à reconnecter avec notre ÊTRE véritable, ou sur le chemin tout du moins.
Recevoir un message c'est juste capter la poésie de la vie, les messages sont partout, ils sont là vie même, un mélange de tout.es les belles consciences peut-être.
C'est comme si j'essayais de capter une radio et d'entendre le message. Une phrase, parfois 10, parfois juste une image. Parfois c'est le moment et parfois non. Savoir que c'est juste, pas le moment peut-être, un jeu, que tout est accessible tout le temps, qu'on ne dérange personne, bien au contraire. 

Par ce biais, on m'a répondu ou alerté sur des petites ou des grandes questions personnelles, rappelé ma mission ou la beauté de la vie, ça peut-être très philosophique et très étonnant comme très quotidien et concret (un jour la phrase a commencé par "L’immobilier..." j'ai été surpris mais j'ai écouté et c'était "L'immobilier c'est rester attaché à la matière"... et c'était pour répondre à certaines interrogations que j'avais sur mon futur.

Je partage régulièrement les "messages" reçus sur mon profil Facebook : https://www.facebook.com/jeremy.fryson.31/media_set?set=a.175405853446071&type=3 


Ma technique 


Avant :
Je branche un dictaphone pour ne pas avoir le souci de "me souvenir" ensuite. Juste être "dans le flot".
Je vais dicter à voix haute ce que je reçois, comme un téléscripteur.
Si parler ou votre voix vous mets mal à l’aise vous pouvez essayer des petites sessions d'une minute ou deux et je vous conseille alors de sortir de cet état pour enregistrer ou écrire ce que vous avez reçu.
Je ne mets pas d'attente précise mais je pourrais en mettre. "ON" a toujours quelque chose à me dire sur un sujet de ma vie ou de la vie en général.


Je me mets alors en "position d'écoute" :
1- Allongé comme en mode sieste, le noir aide bien, me couvrir les yeux ou les frotter pour les détendre avant aussi. Je dois oublier mon corps dans un premier temps. Lui offrir une micro-sieste, il bosse tellement...
A force, je fais ça désormais très rapidement surtout que je suis facilement détendu mais si besoin pour vous compter de 10 à 1 vers un état de détente complet. Imaginez qu'à chaque chiffre cette détente descend encore plus loin en vous. Respirez profondément aux 3 premiers chiffres. Et je baisse la tête si je suis assis et non allongé. Je ne mets pas de musique ou son parce que ça m'endors trop, ça m'emmène trop loin. Là je veux être en état de totale présence dans le silence. Comme écouter CE qui parle. Mais à vous de trouver ce qui vous correspond le mieux.


2- Je pense alors à deux écrans. Pas obligé de les voir, juste y penser. Visualiser peut aider mais rien n'est OBLIGATOIRE. Celui de gauche est celui que j'attribue alors à mon mental (qui pense à organiser, revit certains moments récents, analyse...) Je lui dit de se mettre en pause et j'observe le 2e. Toujours pas forcément "visuel", mais l'idée de ce 2e écran, celui de l'intuition, la canal qu'emprunte l'Univers et ce qui le compose. Je demande à ce que les mots démarrent. Comme si un stylo imaginaire commençait à écrire.


3 - J'observe alors le premier mot qui s'impose. Parfois l'idée du mot vient avant le mot, il faut alors laisser "monter le mot", attendre la traduction en quelques sorte. Une fois "Validé" je réceptionne la suite. Ça peut-être très fluide et parfois s'arrêter quelques millisecondes ou secondes, c'est comme une improvisation musicale ou un voyage en avion, parfois il a de soubresauts puis c'est fluide puis un soubresaut léger, c'est impermanent, c'est libre.
Je garde un œil sur le sens de la phrase, je l'écoute je ne cherche pas à être juste un canal c'est impossible je ne suis pas une machine. Si l'enchaînement n'a pas de sens je vérifie AU FUR ET A MESURE que les mots que je reçois ont du sens ensemble.
Je ne cherche pas à comprendre pourquoi et comment mais mon mental sert exclusivement à vérifier le sens de la phrase, si l'idée reçue à bien été traduite.
Et je laisse venir.... parfois je vois le mot ou l'image "venir de loin" alors je lui laisse le temps de venir. C'est le temps qu'il faut à mon subconscient pour IMAGER le sens, le message à transmettre.
Parfois le sens est immédiat, il "s'impose". Il faut décrypter comme une charade.
Un jour j’ai reçu un "robinet"... On voulait me dire qu'il n'y a qu'à ouvrir, et ça coule.
La métaphore, l'imaginaire et les mots sont les langues de l'univers et de mon subconscient.
Parfois la phrase sortie je la "corrige" car je sais quelle ne correspond pas bien au sens, à la vibration que j'ai reçue, quelle n'a pas été correctement traduite.

4 - Je me permets la liberté de TOUT. Si c’est juste un mot ou une image, des heures ou 1 minute, je reçois simplement TOUT.
Je suis plus que tout dans l'émerveillement, la joie, l'amour.

5 - Ensuite je réécoute.... éventuellement je transcris à l'écrit.


Variations

  • J'ai essayé la dictée automatique avec le micro sur le téléphone aussi. Ça demande un peu plus d'allers retours entre le mental et l'intuition donc il faut être aguerri et être en condition pour ne pas se laisser détourner de cet état. Pas de télé, de notification, de bruit, fatigué mais pas trop, une certaines habitude et confiance dans la technique.
  • J'ai essayé de donner des messages directement à d'autres personnes mais là il faut être aussi dans une atmosphère de confiance extrême en l'autre et en soi, sans que ce soit quelqu’un qu'on connaisse trop car là on peut penser qu'on va donner son avis à quelqu’un qu'on connait très bien et plus facilement douter.
  • Donner des messages à un groupe est encore une autre étape que j'aimerais tester bientôt.
    Ne pas non plus avoir peur d'être "à coté de la plaque", on n'est pas obligé de prendre sur soi la responsabilité de la réception ou NON du message par l'autre. Au pire ça ne fait pas sens pour cette personne.


A LIRE AUSSI : 

15 idées pour détendre le mental (ou CAC - conscience analytique) avant une expérience d'hypnose ou TCH 



Quelques obstacles, ce qui nous empêche de canaliser


- Notre ego qui pense que nous sommes seuls à penser/inventer/savoir
- Notre modestie/manque de confiance qui pense que nous ne pouvons pas/savons pas alors que le logiciel est déjà installé
- Notre capacité à "comprendre" comment ça fonctionne (il n’y a pas UN manuel, LE MANUEL C'EST VOUS), alors qu'il suffit d'écouter les mots, d'entendre le contenu, d'y croire et de savoir qu'ils sont là tout le temps et partout. C'est quantique !
- A ne pas sous-estimer : les interférences/parasites énergétiques qui auraient bloqué votre accès à votre Moi Profond et à votre intuition.
- Ne pas rester passif dans l'échange : si quelqu'un se présente, vous voulez un échange alors initiez le. L'attente n'est pas un problème c’est la passivité qui l'est. Comme si le livre allait se traduite tout seul ! Non, un livre écrit en japonais publié en Suède à bien 2 auteurs, mais une seule et même histoire. Le suédois n'est pas un menteur, il participe à rendre le sens du japonais compréhensible.
- l'imagination est un langage. Oui votre subconscient va utiliser votre référentiel culturel, vos images, vos mots pour traduire le sens.
- Ce qu'on reçoit n'est que vibration, énergie, il faut bien aller chercher des mots et de images quelque part pour que vous en compreniez le sens. Une conscience (guide ou défunt) n'est pas une personne humaine, ni localisée ni limitée, ne s'exprime pas avec des mots mais avec la vibration et l'énergie que nous traduisons.


C'est un jeu d'enfant et c'est l'adulte qui en cherche les règles.


QUI SUIS-JE ?

Je m’appelle Jérémy Fryson. J’ai 35 ans et je suis originaire du Nord de la France. Je pratique à Paris et parfois à Lille. Je suis certifié en hypnose régressive quantique (QHHT) par l'institut Dolores Cannon, et en hypnose introspective par Aurelio Mejia

MA PAGE FACEBOOK ICI 

Séances à écouter en ligne ici : https://www.monhypnoseregressive.com/séances-à-écouter/


L'hypnose régressive permet : 
✔ Exploration des "vies antérieures" pour comprendre votre vie
✔ Nettoyage karmique (liens, mémoires...)
✔ Communication avec vos Défunts / Anges gardiens / Guides
Nettoyage d'entités perturbatrices
✔ Soin énergétique (allégement des problèmes physiques)
✔ Posez toutes les questions à votre Conscience supérieure !
Votre Subconscient détient un pouvoir infini, et grâce à l'hypnose il peut vous aider à comprendre, vous reconnecter, vous soigner...


VOUS SOUHAITEZ FAIRE UNE SÉANCE ?

Rien ne remplacera une discussion sur vos attentes, vos questions autour de l’hypnose en général et l’hypnose régressive en particulier. Sur mon approche et ma façon de travailler, si vous le souhaitez.
Je vous propose donc qu’on se parle !

• Envoyez moi un mail à frysonjeremy@gmail.com

• Appelez-moi au 06.59.36.36.86

• MA PAGE FACEBOOK ICI 

• Pour prendre rendez-vous, cliquez ici pour voir mes disponibilités :

 https://www.monhypnoseregressive.com/rendez-vous



Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.